Les fêtes du pain 2018

C’est d’abord le village des Gouttes qui a donné le tempo le dimanche 29 juillet. Le four du village, préalablement chauffé, était prêt à recevoir une pâte levée à point qui devait donner, après un temps réglementaire, des miches dorées à souhait. Après l’apéritif, le repas, réunissant autochtones, vacanciers, amis et autres, fut servi autour d’une bonne table composée de grillades et de mets préparés par tous. Cette journée, où l’invitée essentielle était la convivialité, se termina par une partie de pétanque.

Puis, le samedi 4 août, les frères Bonicatto étaient prêts eux aussi à recevoir famille, amis, habitants du hameau des Salhens. Après l’apéritif servi autour de la fontaine où chacun a pu déguster les nouveautés et spécialités préparées par les cordons bleus du village, tous se sont retrouvés autour des tables pour partager le cochon de lait et l’aligot, sans oublier le bon vin et la ronde des desserts.

Cette année le pain n’a pas été cuit sur place puisque le four ne présente plus les qualités requises pour livrer une bonne fournée. Le pain a donc été sélectionné par Marc, le boulanger « Boni ». Ainsi, la fête du pain est devenue « La fête de la faim des foins ». Le four fera l’objet d’une restauration lors de l’aménagement prochain du village dans le cadre d’un contrat territorial.

Un grand merci aux « Frères Bonicatto » pour cette parfaite journée d’amitié.

Enfin, ce fut le Conseil communal du Fau de Peyre qui recevait outre la population, les estivants et autres autour d’une bonne table en ce dimanche 19 août. Pour la circonstance, les tentes ont été dressées dans un jardin du village du Fau parfaitement adapté à cette manifestation. Le pain, cuit au four de Beauregard, a accompagné le cochon grillé et ses légumes tandis que les fougasses délicieusement parfumées à la fleur d’oranger étaient servies avant la glace, généreusement offerte par le restaurant du village, que nous remercions. Les conseillers, avec à la tête de la brigade, le Maire, Daniel Mantrand, se sont parfaitement acquittés de leur rôle de serveurs.

Les quelque 150 convives se sont déclarés très heureux d’avoir partagé ce moment d’amitié et de convivialité.


À tous, nous disons : « à l’année prochaine ».

Les commentaires sont fermés.