Eau et Assainissement

 

La commune de Fau-de-Peyre gère en régie directe son service Eau et Assainissement.

 

Eau-Assainissement

 

Mode de gestion de l’eau

 

Le service de distribution d’eau potable est un service public industriel et commercial : il doit disposer d’un budget distinct permettant de déterminer le coût du service rendu et d’assurer son équilibre. Les dépenses d’investissement et de fonctionnement doivent être couvertes par les recettes du service. À titre exceptionnel, des subventions en provenance du budget général peuvent être admises.

Le Maire est personnellement, politiquement, mais aussi judiciairement responsable de la qualité des services et des tarifs appliqués aux usagers.

 


Eau : Buvez la sans hésiterL’eau est le produit alimentaire le plus contrôlé.
Le Code de la Santé Publique impose des normes très strictes aux eaux destinées à la consommation humaine et les services de l’Agence Régionale de Santé effectuent régulièrement des prélèvements d’eau afin de contrôler la qualité du service.

 

Les résultats des analyses effectuées sont affichés dans le hall de la mairie.

 

Le réseau AEP (Adduction d’Eau Potable) de la commune comprend 3 unités de distribution indépendantes, alimentées par des captages publics.

 

Bilan de la qualité des eaux distribuées de 2010 à 2014 : ARS Bilan eau 2010-2014

 

  • Dureté de l’eau ou agressivité ?  → Explications  

 

Modes de gestion de l’assainissement

 

En zone d’assainissement collectif : raccordement obligatoire

 

Les propriétaires ont l’obligation de se raccorder à leurs frais au réseau collectif s’il passe à proximité de chez eux. Ils doivent payer la redevance qui permet de financer les coûts d’investissement et d’exploitation du réseau et de la station d’épuration.

Il leur est interdit d’introduire des matières solides, liquides ou gazeuses susceptibles d’être la cause d’un danger ou d’une dégradation des ouvrages de collecte ou de traitement des eaux usées. Plus globalement, les particuliers doivent être invités à faire les “bons gestes” pour préserver l’environnement. Toute substance contaminante rejetée dans les eaux usées peut se retrouver dans les boues d’épuration et nuire finalement à la qualité environnementale des opérations de recyclage agricole.

 

En zone d’assainissement non collectif : assainissement autonome obligatoire

 

Les propriétaires sont tenus de réaliser et d’entretenir un système d’assainissement non collectif, de payer la redevance qui permet d’en financer le contrôle et éventuellement l’entretien. Le rejet de substances contaminantes peut également gêner le bon fonctionnement de la fosse septique et contaminer les matières de vidange. Ces dernières ne peuvent plus alors être épandues en agriculture.

Si vous souhaitez faire construire une habitation, vous devez remplir le formulaire de demande d’installation et le transmettre en mairie avec votre demande de permis de construire. L’avis du Service Public d’Assainissement Non Collectif (S.P.A.N.C.) sur le projet est obligatoire pour l’instruction du permis de construire.

Si vous souhaitez réhabiliter votre installation d’assainissement individuel, vous devez impérativement prendre contact avec le S.P.A.N.C. avant la réalisation des travaux afin qu’il émette un avis sur votre projet.