La nouvelle STEP du FAU en service

Les travaux importants de la nouvelle station d’épuration (STEP), sur filtres plantés de roseaux (1), sont terminés.

STEP du FAU

 

Après plusieurs mois d’un va-et-vient incessant et important de gros engins de chantier, la STEP a été « livrée », fin juillet.

 

Dernier acte cette semaine avec la plantation de 1 200 roseaux par une entreprise venue de Saint-Étienne, spécialisée dans ce genre de travaux puisque c’est son unique activité. Aujourd’hui, cette station répond à ce que l’on peut attendre d’un tel ouvrage. Il est toutefois bon de rappeler que tout ne peut être rejeté en amont, même si le dégrilleur* fait l’objet d’un entretien tous les 2 à 3 jours.

 

La pluie de cet été a été largement favorable à la prise de l’ensemencement des talus et aujourd’hui, il ne reste plus qu’à attendre la pousse des roseaux « épurateurs ».

 

STEP Roseaux

 

(*) Dégrilleur : Il permet d’éliminer les déchets grossiers contenus dans les eaux usées (lingettes, plastiques, emballages…). La taille des objets retenus dépend de l’écartement entre les barreaux de la grille.

 

(1) Le traitement des eaux usées « sur filtres plantés de roseaux » consiste à faire circuler les effluents domestiques au fil de bassins successifs aménagés en paliers… Lire la suite

 

 

Mur d'images  Toutes les photos de la nouvelle STEP

 

 

 

Recommandations :

Afin d’assurer le bon fonctionnement des réseaux de collecte, de transfert et le traitement des eaux usées, il est interdit de déverser dans le « tout-à-l’égout » (toilettes, éviers, grille d’égout…), les produits suivants :

• Lingettes de tous types (nettoyage, hygiène…).
• Protections féminines, couches pour bébés, préservatifs…
• Graisses et huiles de cuisine.
• Carburants, huiles de vidange.
• Fonds de peinture, produits chimiques (dont désherbants, solvants…).
• Déchets solides (notamment ordures ménagères), y compris après broyage.
• Eaux de pluie.
• …

 

LingettesLes lingettes sont-elles biodégradables ?
Les lingettes sont constituées de fibres ultra-résistantes. Elles mettent par conséquent longtemps à se dégrader naturellement. Le temps passé dans les canalisations ne permet pas leur dégradation, car les eaux usées transitent des habitations aux stations d’épuration en quelques minutes seulement.
L’accumulation des déchets dits « solides », notamment les lingettes, dans les réseaux d’assainissement provoque l’engorgement des dégrilleurs des stations d’épuration et nécessité de mettre en place une surveillance renforcée. Ainsi, le temps passé et l’entretien du matériel font augmenter le coût de fonctionnement et d’exploitation des installations.

 

 

Stop aux lingettes

Stop aux lingettes

Une campagne d’information est lancée pour dire « Stop aux lingettes » et demander aux utilisateurs de lingettes de les jeter dans les poubelles. Même les lingettes dites « biodégradable » ne le sont pas, du moins dans le temps imposé par les stations d’épuration.  

Les commentaires sont fermés.